Récession

Simonne SOUBEYRAND /

Pandémie/pandémoi : une autre comptine

Pantouflard, pantouflé, pansouflé,

parterre aménagé, 

le souffle s’essouffle,

par, pour,

part’

erre !

L’énonce n’a de choix que l’arrière d’avant,

avant le retour d’une ère révolue.

L’un par l’autre vient,

obligé.

L’un part autre

Sauvons l’air.

L’air que nous montrons à la face des autres.

Le monde nous sépare d’un Réel qui apeure,

qui s’accroche, en suspend, à nos basques et masque notre faim.

A prendre tel qu’il est, nous n’y pouvons guère.

Laissons-le à nos pieds se coincer dans la terre,

terre universelle de poussières achevées.

Craindre, ne pas craindre.

En partance,

s’envole les idées qu’arrête, j’imagine, le gouffre parolier.

Enrobée, la ruche n’en peut plus d’attendre.

Ça grouille.

Le miel s’écoule en abondance et

offre à qui entend, la vue éteinte de son art.

Calme, pacifiée, produisant, encore, en toute humilité,

la sève  libère ses circuits ensommeillées,

mouvement en alerte.

Activés les vaisseaux-machines,

le navire-paquebot,

nos cœurs gonflent de sang qui coule en toute veine,

chance en gros et chance en détail.

Calme, calme,

s’envole à nos périls,

l’idée d’une franchise, sans regret et sans honte d’un retour affranchi.

Merci, petit jésus relevant les amarres d’un port par trop tranquille doucement endormi.

Le fils sauve la mise.

Passons.

Passons la main.

Apaisé, seulement.

Le désir s’efforce de reprendre l’élan d’un point laissé en suspend.

Avatar de l’espace-temps.

Simonne SOUBEYRAND

Votre commentaire

Choisissez une méthode de connexion pour poster votre commentaire:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.

Propulsé par WordPress.com.

Retour en haut ↑