Confinement 1 et 2

Liliane ROBMAN /

1

1 jour avant

La lumière crue du soleil à travers les nuages rend les fleurs blanches du prunier phosphorescentes.

Et tout à coup tout est gris à nouveau. Reste une trouée bleue qu’une masse de cendre envahit peu à peu. Le ciel va tomber sur les toits.

Sombre étrangeté des choses et du monde.

Les gracieuses mésanges qui picorent le prunier ne s’en soucient pas.

2

La chambre est inondée de soleil, j’ai ouvert grand la fenêtre.

Autrefois il y avait un bouleau.

Dans la chambre ma sœur

Bercée par le miroitement d’argent

Des jeunes feuilles dans le vent

La pensée flotte vers ceux qui ne sont plus là

J’ai du temps pour me souvenir.

Ce temps où la mort rôde nous ramène vers nos morts.

Chaque visage unique, chaque nom qui s’en va

C’est le premier au monde

Et maintenant la mort se compte en chiffres

En cadavres entassés

Stockés sur la glace d’une patinoire

Effroi d’un autre temps.

Lorsque les hommes meurent seuls, livrés à l’abandon, sans les paroles des vivants pour habiter leur silence, de ceux qui les ont aimés et porteront leur souvenir incrusté, une part de notre humanité se meurt.

Qu’est-ce qui fait de nous des humains … des gestes, des paroles pour honorer l’absence, des paroles vers les cimes, bercées par les cyprès.

Dans l’encadrement de ma fenêtre l’arbre d’un jardin voisin détache sur le toit ses pompons de fleurs blanches. Peut-être un cerisier précoce ?

Liliane ROBMAN

Un commentaire sur “Confinement 1 et 2

Ajouter un commentaire

  1. Merci beaucoup Liliane Robman de partager votre poésie, de nous inviter à vos côtés dans ce tendre regard sur ce que les hommes et le femmes et les arbres et la lumière vivent ensemble.
    Dominique Assor

Votre commentaire

Choisissez une méthode de connexion pour poster votre commentaire:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.

Propulsé par WordPress.com.

Retour en haut ↑