Confinement 8

Liliane ROBMAN / La fenêtre s'ouvre au réveil Sur une danse effrénée de tourterelles À grand vacarme Et agitation d'ailes Danse nuptiale du printemps L'air du matin est presque doux L'opale mauve du premier iris Éclos pendant la nuit Défroisse ses pétales translucides. Et tout à coup le vent s'emporte Siffle dans les conduits Claquent... Lire la Suite →

Propulsé par WordPress.com.

Retour en haut ↑