Tu vis ailleurs

Marie-Noëlle FOURN-GARNIER /

On a vécu des heures claires aux matins givrés

Aux regards jetés par-delà les aurores

Plus loin que les symboles.

Opacité. 

Aveugle retour des chemins aux berges délaissées toujours plus grises à travers les brouillards de la route

Déjà si près et si loin d’un dieu mort des angoisses anciennes perlent sous les mots de bois vert. 

La vieille sève inonde les feux de la Saint-Jean

Innocence  aux alouettes

Mélodies échappées plus loin que les murailles.

Il n’est de verbe à soutenir pareils regards.

La mer retient nos errements nos souvenirs et nos brûlures

Tu y as enfoui nos châteaux

Brumes de l’absence

Et le goût des profondes percées

Au-delà des miroirs

Il n’y a plus de sommeil.

Fibres longues des longs hivers aux sources enneigées

À la fuite des semailles tu as préféré l’attente.

Emergence à fleur d’eau où la nuit  s’imprègne de silence

Mille feuilles s’éternisent au blanc des années neuves

Les clairières assoiffées ont les yeux de la terre.

Retard d’un soir d’hiver confondant un espace sans mesure.

Qui naîtrait du printemps. 

Un lotus a éclos encore attaché à la vase nourricière.

Je t’ai cherché ailleurs.

Au creux des mémoires

Au-delà des cimes

Plus bas que les étonnements

Aube de clairvoyance au large des courants.

Le reste fuit et se recueille.

Il n’y a que la vitre transparence et reflet

Que la pierre émergence ou froidure.

Il n’est d’autre repli.

Je ne sais de toi que le silence aux sources des matins. 

Encore une fois tu as repris ta route

Parallèle et toujours absente.

Intermittence. 

À l’autre bout de la glace, vivant et froid

Etranger.

Marie-Noëlle FOURN-GARNIER

Un commentaire sur “Tu vis ailleurs

Ajouter un commentaire

Votre commentaire

Choisissez une méthode de connexion pour poster votre commentaire:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.

Propulsé par WordPress.com.

Retour en haut ↑